La collection Héritage

Zympala présente la Collection Héritage, la gamme de vêtements et d’accessoires pour femmes et pour hommes printemps-été 2017.

Héritage : une collection urbaine inspirée de l’Afrique

Les vêtements haut de gamme s’inspirent tous d’éléments de l’héritage culturel, historique, social ou géographique de l’Afrique. Ils présentent une coupe saillante et avantageuse pour toutes les morphologies. Grâce à leur agencement facile, les vêtements et accessoires sont frais, modernes, urbains et incitent à une découverte de la richesse colorée de l’Afrique et de son éclectisme rendus accessibles à l’Amérique du Nord et à l’Europe.

Porter un vêtement ou un accessoire Zympala™ de la Collection Héritage revient à afficher son unicité, son désir de confort, son souci d’élégance et son engagement social en soutenant la Fondation Zympala™.

La Collection Héritage puise à des sources africaines d’une immense puissance pour jouer avec des textures, des couleurs et des coupes attrayantes. Héritage évoque fleurs, eaux et fleuves. La collection illustre aussi les liens tant réels qu’espérés entre les peuples en s’inspirant de barrages, ports et ponts, richesses africaines et trésors de l’ingéniosité humaine qui dompte la nature.

Avec la Collection Héritage, Zympala™ conquiert le monde. L’entreprise fait œuvre d’ambassadrice en incitant les consommateurs de toutes les nations à se découvrir des intérêts communs et à s’émerveiller des mêmes richesses terrestres.

La robe Zoé,
i
nspirée du barrage Inga

Zoé vient du grec et signifie vie. La couleur principale de la robe est le bleu qui évoque l’eau symbole de l’existence. Elle est également offerte en jaune, orange et noir.
La robe offre un grand confort. Sans manche, elle a un corsage cintré et une ceinture à la taille garnie de biais inséré dans la couture qui le sépare de la jupe évasée jusqu’au-dessus des genoux et munie des trois plis creux. L’encolure est ronde et les trois plis du col, comme ceux de la jupe, rappellent la source d’inspiration du modèle, les puissants barrages hydro-électriques d’Inga sur le fleuve Congo.

La robe Malkia,
i
nspirée de la reine Nzinga

La robe Malkia évoque la royauté alors que son nom signifie reine, en swahili. Elle est droite, a une ouverture médiane au dos et se déploie jusqu’aux genoux. Son corsage présente trois plis creux à l’encolure surmonté de cinq biais superposés en guise de col mao, une parure de cou évoquant la beauté des reines et des femmes africaines. Une ceinture intégrée au tissu de la robe est également garnie de cinq lignes de biais. Des plis lâchés remplacent les pinces de taille.
Elle est offerte en jaune, orange et noir.

La robe Précieuse,
i
nspirée par le pont Matadi

La robe précieuse est droite et réversible (elle a un côté uni et un côté à motifs). Elle descend jusqu’aux genoux, est sans col et sans manches, avec une encolure en V. Elle s’attache à l’avant en croisé et est garnie d’une pince de taille. Une ceinture de tissu glissée dans des passants permet de fermer la robe par une jolie boucle.

Cette ceinture témoigne de la source d’inspiration de la robe, le pont Matadi offert par les Japonais aux Congolais à la fin des années 70 en signe de l’amitié entre les deux peuples.

Elle est offerte en bleu, kaki, rouge et noir.

La robe Ciseki,
i
nspirée par l’hibiscus

La robe Ciseki a une encolure ronde, des manches courtes et une coupe évasée jusqu’aux genoux. Le corsage est cintré avec deux plis lâchés sur l’encolure. Une ceinture incluse à même la couture du corsage est garnie de deux lignes de biais. À partir de la ceinture, deux plis creux à l’avant comme à l’arrière laissent entrevoir un tissu imprimé.

S’inspirant des couleurs, de la forme et de la grâce de la fleur d’hibiscus, elle est offerte en jaune, orange et vert.

La robe Cristal,
i
nspirée par l’Ebonga

La robe est droite jusqu’aux genoux, a une encolure ronde, un corsage cintré et des manches ¾. Elle comporte une ceinture intégrée garnie de trois lignes de biais.

L’encolure arrière intérieure est faite d’un tissu contrastant. La robe comporte une ouverture médiane au dos. Sa partie jupe a un effet portefeuille devant avec deux lignes ainsi que deux autres à l’arrière. Ceci rappelle sa source d’inspiration : le tabouret de dignitaire africain ebonga dont les quatre assises symbolisent les sphères de l’être humain : familiale, sociale, professionnelle et jardin secret.

Elle est offerte en bleu, rouge et noir.

La jupe Kikoy,
i
nspirée par un pagne/paréo

La jupe est en forme de trapèze, a un design portefeuille et une taille haute. Elle comprend une ligne de biais au-devant et au dos et descend jusqu’aux genoux.

Le modèle qui entoure le corps s’inspire du paréo ou du pagne, vêtement traditionnel porté par les pêcheurs sur toute la côte Est de l’Afrique et issu de la tradition swahilie.

Aujourd’hui, le kikoy est un accessoire de mode chic et pratique porté par les femmes et les hommes en étole, écharpe, sortie de bain et porte-bébé !

La jupe est offerte en bleu et en jaune.

Le veston Eden,
i
nspiré par une plantation de banane

Le veston Eden est à manches droites et longues. Il est droit, réversible et sans bouton, son encolure est arrondie et se termine par un biais contrastant. Il descend jusqu’à la taille.

L’aspect droit et épuré du veston cherche à évoquer les plantations de bananiers organisées, très structurées et d’une grande beauté ainsi que les vêtements simples et pratiques que portent les femmes qui se consacrent à l’agriculture.

Il est offert en bleu, jaune et noir.

Le veston Mobali,
i
nspiré de l’ambassadeur

Le veston a des manches longues et quatre boutons aux poignets. Il a un col Mao, est semi-cintré et comporte une ouverture verticale au-devant avec cinq boutons. Deux poches passepoilées sont apposées sur le devant et il comporte deux fentes au dos.

Son design est inspiré de la noblesse de l’ambassadeur et de l’affirmation de soi du conquérant afin d’être chic et confortable en toute situation.

Il est offert en noir, gris et en cinq motifs colorés.